Oussama Ammar : du succès au bannissement – Ep 2

Oussama Ammar est un des fondateurs de The Family. Pourtant l’histoire se termine mal entre les associés. Pour Oussama, direction Dubaï ! Pour écouter le podcast, cliquez ci-dessous !


Le 14 juin 2018, Oussama est partout dans la presse et à la télé.

En pleine levée de fonds pour The Family,  l’incubateur qu’il a co-fondé avec Alice Zagury et Nicolas Colin, le scandale l’éclabousse.

Il vient d’être condamné à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nanterre.

Oussama

“J’en peux plus putain… Ils vont me laisser tranquille ces journalistes un jour tu crois ?” 

Alice Zagury

“Laisse passer la tempête, ça va se calmer. Les gens se lassent vite.”

Oussama

“Depuis ce matin, je suis l’homme à abattre. Puis c’est pas juste moi qu’ils visent, c’est The Family.  On est en pleine levée, c’est le cauchemar.” 

Alice Zagury

“Ouss, écoute-moi, il faut que tu te calmes. Avec Nico on est derrière toi. Hors de question que tu quittes The Family. On l’a créé ensemble, si on doit quitter cette boîte, on le fera ensemble !” 

Ce jour-là, le soutien d’Alice, Nicolas et des autres associés d’Oussama est entier. 

Je vous raconte, aujourd’hui, l’histoire d’Oussama Ammar, héros et outsider permanent de la tech, grand braqueur devant l’éternel de l’entreprenariat français. 

Dans le premier épisode nous avons vu comment Oussama est passé du succès à l’échec. Après un passage en Californie le voilà de retour à Paris bien décidé à remonter sur la scène de la start-up nation.

Pour lire/écouter le premier épisode => Oussama Ammar: ses premiers pas d’entrepreneur – Ep 1

Table des matières 

The Family, pour le meilleur

Un soutien infaillible de la famille et les difficultés de The Family

L’impensable pour ses associés

Épilogue 

Oussama Ammar : du succès au bannissement - Ep 2

The Family, pour le meilleur

Depuis six mois Oussama coache les start-ups du Camping, l’incubateur de la ville de Paris dirigé par Alice Zagury. Le résultat est sans appel : les entrepreneurs sont ravis et en redemandent.

Oussama

“Alice, Nicolas, vous vous connaissez, pas la peine de faire les présentations… Alors voilà Alice tu m’as demandé de faire une seconde saison avec le Camping. Sauf que Nicolas et moi on a une autre idée..” 

Alice

“Elle a intérêt à être aussi bonne que ce qu’on fait au Camping votre idée..” 

Nicolas

“Ouss et moi on a beaucoup discuté. Et on pense monter notre propre structure d’accompagnement des startups.”

Alice

“Vous vous foutez de moi ? Vous me lâchez ?” 

Oussama

“Mais non Alice, on ne te lâche pas, tu montes The Family avec nous !” 

Janvier 2013, Nicolas, Alice et Oussama arrosent la naissance de la nouvelle année et de The Family.

Dès le début, le modèle de The Family affirme son originalité : à la fois incubateur et investisseur.

Le trio s’installe dans l’ancien appartement de Véronique Sanson et Pierre Palmade au cœur du Paris historique. Oussama joue son rôle de mentor à plein temps et enchaîne les rendez-vous avec les start-ups.

Le succès est là. The Family accompagne plus de 100 startups dès 2013 et réalise plusieurs levées de fonds pour se financer.

Oussama continue de fasciner les entrepreneurs qu’il accompagne. Un jour, Alice lui propose de filmer ses interventions. Elle installe une caméra avec un vidéaste.

Ses vidéos sont alors postées sur une chaîne YouTube.

C’est un succès immédiat et phénoménal. Ouss fascine les foules, c’est un orateur et conteur né. Des milliers d’entrepreneurs le regardent religieusement pour chaque vidéo. 

Il fascine. 

Et puis il y a les conférences où il intervient. Des conférences qu’il fait payer et dont il annonce les tarifs en vidéo. Oussama n’a aucun complexe avec l’argent surtout quand il s’agit d’en gagner.

Une posture que certains aimeraient bien lui faire payer…

Oussama Ammar : du succès au bannissement - Ep 2

Un soutien infaillible de la famille et les difficultés de The Family

Quand Oussama se retrouve condamné en 2018 dans le cadre de l’affaire Be Sport, une partie de l’establishment est ravie de lui tomber dessus.

Certains n’ont pas digéré les déclarations fracassantes d’Oussama comme :

“BPI est toxique, les banques sont toxiques, les aides de l’état sont toxiques.”

ou encore :

“Je vois dans les attaques que nous souffrons de jalousie. Avec The Family, nous existons dans une sphère intellectuelle internationale à laquelle personne d’autre en France n’a accès. Beaucoup de fonds d’investissement français ont le charisme d’une huître.”

Condamné dans les faits, il reste  soutenu par une partie de l’entreprenariat français. Le jour de l’annonce de sa condamnation, il reçoit de nombreux sms de soutien dont celui d’un autre paria de l’establishment en son temps : Xavier Niel.

En interne, le soutien d’Alice et Nicolas est sans faille. Ils font d’autant plus bloc autour de lui que The Family est en pleine levée de fonds.

À y regarder de près, le modèle de The Family est fragile. Les retours sur investissements des startups qu’ils soutiennent ne sont pas immédiats. De fait, The Family se finance avec les événements, les formations et les levées de fonds. Ce n’est pas le moment de lâcher Oussama. Surtout pour des faits datant de 2011.

L’équipe n’a pas le temps de s’appesantir, l’année suivant la crise du covid oblige à de nouveaux ajustements. En 2020, The Family se retrouve obligée de licencier une partie de ses salariés.

La fronde commence à grimper en interne. Une partie des actionnaires minoritaires reprochent au triumvirat formé par Alice, Nicolas et Oussama un manque de transparence.

Mais le trio ne se fissure pas. Pas encore du moins.

Oussama Ammar : du succès au bannissement - Ep 2

L’impensable pour ses associés

Alice Zagury

“Ils sont où les trois millions, Oussama, ils sont où ces putains de trois millions ?!”

Oussama

“Alice ! On se calme, comme je vous l’ai  encore écrit ce matin à Nicolas et toi, je les ai investis dans mes holdings. Pas pour moi évidemment, mais pour The family. C’est une occasion en or.  On va faire fois deux. C’est le jackpot.” 

Alice Zagury

“Bullshit Ouss ! Tout ça c’est du bullshit ! On a rien, pas une trace de dépôt, pas un récépissé. Tu te fous de notre gueule. Tu vas planter The Family et nous avec !”

Oussama

“Arrête Alice, tu vas trop loin ! The Family, c’est moi, Koudedat, c’est moi. C’est vous qui me devez de l’argent, avec tout ce que j’ai fait pour cette boite !”

Le torchon brûle depuis le début de 2021 entre les trois associés. La communauté autour de The Family a investi trois millions en 2020 mais aucune trace de l’argent. Oussama maintient qu’il a déposé l’argent sur ses holdings mais sans fournir aucune preuve que des actifs ont été acquis.

Nicolas et Alice ne sont pas dupes. Ils connaissent le train de vie d’Oussama. C’est la fois de trop. Excédés, ils demandent à Oussama de démissionner.

Le 22 mars 2022, plusieurs sociétés du groupe The Family portent plainte pour abus de confiance, faux et usage de faux, contre Oussama et ses holdings personnelles, pour un préjudice d’au moins 3 millions d’euros.

Oussama démissionne mais ne se laisse pas faire. Dans un post assassin sur Linkedin, il reproche à ses anciens associés de lui devoir de l’argent. Pour lui, le scandale The Family n’est qu’un simple différend financier entre associés.

Un différend dont il est la victime. Neuf ans après la création de The Family, Oussama revient à la case départ. 

Oussama Ammar : du succès au bannissement - Ep 2

Épilogue 

Il n’est pas sûr qu’un aspirateur suffise à faire le ménage chez The Family. Ni que les enquêtes en cours déterminent réellement ce qui s’est passé. 

Mais finalement la seule question qui vaille est celle-ci : quelle trace Oussama laisse-t-il dans l’entrepreneuriat français ? Une question à laquelle tente de répondre Théo Lion, entrepreneur à succès qui a fondé Coudac. Il reconnaît que s’il n’avait pas découvert Oussama sur internet, il n’aurait sans doute jamais monté Coudac. 

Sa question résume tout : 

“Est-ce-qu’il faut respecter l’héritage d’Oussama sur la start-up nation ou alors le condamner et oublier tout ce qu’il a fait ?”

Oussama est loin de tous ces débats. Il vit maintenant à Dubaï et se concentre sur de nouveaux projets. Un site web pour le conseil aux entrepreneurs, une chaîne Youtube consacrée à la cuisine et il annonce travailler sur le futur du web, le web3.

Et comme il faut rentrer du cashflow comme il le dit dans son dernier post LinkedIn, il propose aux entrepreneurs des rendez-vous à distance pour 250 euros les 30 mn pour challenger leur projet. 

Il existe peut-être une génération d’Oussama Ammar en devenir.

Et ça, ç’est une autre histoire.

Oussama Ammar : du succès au bannissement - Ep 2

Notes

https://www.wamda.com/2014/09/oussama-ammar-french-lebanese-investor-turned-philosopher-turned-entrepreneur-turned-investor

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oussama_Ammar

Oussama Ammar annonce son départ sur LinkedIn

Oussama Ammar parle de son différent avec ses associés

L’article d’Alice Zagury – Tomber et se relever.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/05/07/oussama-ammar-les-deux-visages-d-un-gourou-de-la-french-tech_5295503_3234.html

https://www.capital.fr/economie-politique/lincubateur-the-family-attaque-en-justice-son-co-fondateur-oussama-ammar-1432210

https://richeetcelebre.fr/oussama-ammar-fortune/

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-economie/20160622.RUE3215/tu-ne-le-sais-pas-encore-mais-tu-veux-qu-oussama-ammar-pose-son-regard-sur-toi.html

Table des matières

Vous voulez avoir le prochain épisode en 1er et les coulisses ?