Ivan Zhao : Notion, plus qu’une licorne

Ivan Zhao fait de Notion une licorne à plus d’un milliard de dollars. Pourtant le succès a mis du temps à se dessiner.


Toronto, Canada. En ce début 2016, l’hiver est particulièrement glacial.

Mère d’Ivan

“Bon tu crois que je ne la connais pas cette tête Ivan ? Qu’est-ce que tu veux me demander ?” 

Ivan

“Oui, euh alors voilà… Donc tu sais Notion, c’est le …” 

Mère d’Ivan

“Oui oui Ivan, je sais Notion, ça fait 3 ans que tu es dessus, j’ai pas encore Alzheimer…” 

Ivan

“Oui, donc, le lancement est prévu pour la fin du mois, cette fois c’est la bonne. Mais le problème c’est qu’on a pas d’argent et Notion risque de fermer avant le lancement si on débloque pas des…” 

Mère d’Ivan

“Tu as besoin de combien?” 

Ivan

“150 000 dollars” 

Mère d’Ivan

“Ah quand même. 

Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour son fils…” 

Grâce à la mère d’Ivan, la start-up reste à flot et Notion 1.0 peut voir le jour!

Aujourd’hui, je vous emmène sur les traces d’une entreprise et d’un fondateur devenus référence pour tous les startupers du monde entier: Notion et Ivan Zhao. Dans ce 2e épisode, je vous emmène sur les pas d’une renaissance et d’un décollage.

Pour lire/écouter le 1er épisode => Ivan Zhao: la création de Notion, l’outil des startups

Table des matières 

Le Japon et le développement de Notion

Le lancement, enfin – 2016

Un succès inattendu et les investisseurs

Épilogue – Pour la beauté du design et de la communauté

Le Japon et le développement de Notion

Kyoto, mai 2015. Les cerisiers du Japon sont en fleurs mais Ivan et Simon ont les yeux rivés sur leurs ordinateurs.

Ivan

“Simon, regarde…  Je viens de finir la première modélisation …” 

Simon

“Attends, je finis un test sur un bloc. Ah, faut qu’on réduise le nombre de clics…”

Ivan

“Ah oui t’as raison. Hé, il reste des nouilles ? C’est tellement mortel ces trucs…” 

Ivan et Simon passent leurs journées à coder en sous-vêtements et se nourrissent de Ramen. Les interactions avec le monde réel sont extrêmement limitées: ils ne parlent aucun mot de japonais. Au moins, pas de distractions possibles, ils sont pleinement concentrés sur le développement de Notion. Mais cette fois, ils n’oublient pas de placer les préoccupations de leurs futurs utilisateurs au centre du produit ! 

En effet, le problème avec un logiciel comme Notion est d’expliquer exactement à quoi il sert.  La puissance de Notion est dérivée de sa flexibilité et de son adaptabilité: elle s’adapte à l’utilisateur et à son équipe et non l’inverse. C’est le genre d’appli qu’il faut essayer pour en comprendre le fonctionnement. 

L’objectif reste le même : résoudre les problèmes quotidiens des utilisateurs lambdas en leur permettant de créer leurs propres outils sur le web sans écrire une ligne de code. 

Ivan et Simon travaillent sans relâche sur le moindre petit détail. Chaque aspect esthétique  est pris en compte. Ivan a gardé son âme d’artiste: il veut que l’expérience soit parfaite jusque dans la présentation visuelle du produit.

Après presque un an de travail acharné au Japon, leur application combine presque tous les outils de travail et de productivité, à l’exception du mail et de la messagerie instantanée, dans un design épuré et élégant. 

Fin mars 2016,  Notion 1.0 est prête.

Ivan Zhao: Notion, plus qu’une licorne

Le lancement, enfin – 2016

Simon

“J’y crois pas, j’y crois pas… Oulalala ça y est…” 

Ivan

“5,4,3,2,1…  ça y est, c’est en ligne !” 

Simon et Ivan

“Youhou!! Youhou!!” 

Et voilà,  Ivan  poste enfin Notion sur Product Hunt.

Et c’est le miracle ! Des milliers de personnes affluent sur le site pour s’inscrire et essayer ce nouveau produit. La gamme impressionnante de modèles de documents de Notion couvre un large éventail de cas d’utilisation. Les premiers utilisateurs sont impressionnés.

Notion propose même de suivre le développement de projets et de gérer des calendriers éditoriaux. Pour le plus grand bonheur des services marketing.  Très vite les utilisateurs se servent de Notion à la place d’applications de prise de notes ou de logiciels d’écriture. 

En plus, l’abonnement mensuel est très attractif :  entre 4 à 20 dollars selon les options telles que la sécurité ou l’espace de stockage.

Notion se classe produit “number one” sur Product Hunt pendant tout le mois qui suit son lancement.

Pour Ivan et Simon, pas question de s’endormir sur leurs lauriers. Tout peut être amélioré. 

Ils intègrent rapidement Slack à Notion. Puis, en 2017 l’application est adaptée pour Windows et en juin elle est disponible en version IOS. Grâce aux retours des utilisateurs et quelques nuits blanches, Ivan et Simon perfectionnent l’application et lancent Notion 2.0 en 2018.

Le succès est total. Notion 2.0 est de nouveau produit “number one” sur Product Hunt en mars 2018 et un article élogieux de David Pierce dans le Wall Street Journal fait monter en flèche la notoriété de Notion.

Ivan Zhao: Notion, plus qu’une licorne

Un succès inattendu et les investisseurs

Et tel l’effet domino, Notion s’infiltre dans les entreprises comme Slack et Dropbox.

En septembre 2019, Notion atteint un million d’utilisateurs.

Mais le succès a un prix pour la tranquillité d’Ivan et de son équipe.

Le battage médiatique autour de Notion a piqué la curiosité des investisseurs et des sociétés de capital-risque. Ils veulent tous participer à la croissance de la start-up. 

Le téléphone n’arrête pas de sonner. Les messages d’investisseurs demandant à rencontrer Ivan inondent sa boîte mail. 

Un investisseur

“Oui bonjour John Fawcet de Fawcet Capital je voudrais parler à Monsieur Zhao” 

Un autre investisseur,

“Ici Mariam Lang de Lang Venture Capital, Monsieur Zhao est là ?” 

Encore un autre

“Vous pouvez lui dire de me rappeler ?” 

Le monde entier semble vouloir un rendez-vous avec lui.

L’hôtesse d’accueil

“Monsieur Zhao, je leur réponds quoi ?” 

Ivan

“Dites-leur que Moby Dick a été écrit par un Herman Melville et non trois.”

L’hôtesse d’accueil

“Je vous demande pardon.. ?” 

Ivan

“Ce n’est pas une augmentation de la participation des investisseurs qui améliorera la qualité de notre produit.”

L’hôtesse d’accueil

“Ah ! Euh.. oui d’accord bien sûr je vais dire ça…” 

Ivan souhaite que son entreprise reste à taille humaine. Pour le moment, Notion compte seulement 10 employés. De plus, avec Simon, ils ont réussi à lever un million de dollars sans difficultés. 

Il préfère fuir ces demandes incessantes à tel point qu’il décide de ne pas mettre à jour l’adresse de l’entreprise sur sa page Google. Ses refus, au lieu de le placer aux oubliettes, augmentent sa notoriété.

Mars 2020, en pleine pandémie du coronavirus, Ivan est chez lui et comme à son habitude il teste de nouvelles fonctionnalités pour Notion.

Il a rendez-vous avec Akshay Kothari, chef des opérations de Notion. 

Akshay

“Bonjour Ivan. Je crois qu’il faut qu’on revoit notre position concernant la participation des sociétés capital risque. Surtout en ce moment, montrer qu’on a des financements prouve qu’on est une entreprise fiable et stable.”

Ivan

“Je sais, Akshay, je sais. Je te laisse gérer alors.” 

Avec la pandémie, le télétravail s’est imposé et les inscriptions de nouveaux clients à Notion ont explosé. Alors que de nombreuses start-ups de la tech licencient à tour de bras, Notion continue de se développer à vitesse grand V.

Fin mars 2020, la start-up annonce avoir levé 50 millions de dollars auprès d’Index Ventures  et d’autres investisseurs et se retrouve valorisée à 2 milliards de dollars.

Avec 20 millions d’utilisateurs et une valorisation à 10 milliards de dollars, Notion peut se targuer d’être une licorne! 

Ivan Zhao: Notion, plus qu’une licorne

Épilogue – Pour la beauté du design et de la communauté

La réception

“Monsieur Zhao, une livraison de Angel Maid Bakery pour vous.”

Ivan

“Ah? Qu’est-ce-que c’est ?”

La réception

“Des cupcakes customisés. Avec “engagez-moi” écrit dessus en pâte de sucre. J’ai aussi reçu 40 CV ce matin…” 

Ivan

“C’est pas vrai…”

Notion est plus qu’un produit, c’est une passion pour de nombreux utilisateurs.

Les étudiants et les amoureux de la tech rêvent d’y travailler et tentent par tous les moyens de se faire embaucher, y compris en faisant customiser des cupcakes! Mais, aujourd’hui encore l’entreprise reste à taille humaine avec ses 42 employés. 

Ivan y tient.

Ivan a pensé Notion comme un Lego. Chaque utilisateur est maître de son usage et s’approprie l’outil selon ses besoins. Et c’est là que réside la clef de son succès.

La start-up continue d’intégrer de nouvelles fonctionnalités à son logiciel.  Elle cherche désormais à établir sa croissance sur les grandes entreprises. Pour ça, elle a embauché des commerciaux spécialisés dans la négociation de contrats compliqués et développe des options pour répondre aux exigences de conformité et de sécurité de ses nouveaux clients.

Akshay

“Ivan, Simon, au vue de la dernière levée de fonds, on a que 10 ans devant nous…” 

Simon

“Euh Akshay, ça veut dire qu’il faut qu’on refasse encore une nouvelle levée?” 

Mais Ivan l’arrête tout de suite et lui répond d’une voix chaleureuse et assurée que 10 ans, c’est largement suffisant. 

Mais ça, c’est une autre histoire.  

Ivan Zhao: Notion, plus qu’une licorne

Notes

https://nira.com/notion-history/

https://medium.com/@rurangiza/founders-journey-ivan-zhao-8304c0d0af74

https://www.producthunt.com/stories/the-makings-of-a-notion-product-and-launching-it-on-product-hunt

https://www.figma.com/fr/blog/design-on-a-deadline-how-notion-pulled-itself-back-from-the-brink-of-failure/

https://read.first1000.co/p/notion?s=r

https://www.wsj.com/articles/the-only-app-you-need-for-work-life-productivity-1521640800

Table des matières

Vous voulez avoir le prochain épisode en 1er et les coulisses ?