Marc Dorcel : la réussite de l’entrepreneur du porno – Ep 1

Marc Dorcel crée un empire du porno dans les années 1980. Après un échec dans les transports, il se lance dans les romans puis les films. Un carton !


Marc

“Ah Hervé, bonjour. Un café?” 

Hervé

“Marc, dites donc Les Faveurs de Sophie, aussi brûlant que votre café
Ça ne vous dirait pas que cette petite Sophie passe devant la caméra?” 

Marc

“Hum … vous rêvez un peu grand cher Hervé. 
Et puis je suis éditeur, pas réalisateur… Il faut du matériel, des chefs opérateurs, des scénaristes, c’est des métiers tout ça. Le cinéma, c’est compliqué…” 

Hervé

“Le magnétoscope, Marc, le magné-to-scope! 
Imaginez, vos histoires, vos filles, leurs gambettes, leurs courbettes, Sophie et ses girouettes, tout ça sur cassette! Y’ a plus qu’à introduire dans le magnéto et… c’est dans la boîte !” 

Et c’est avec ce qu’il a sous la main que Marc Dorcel, éditeur de littérature érotique, se lance en 1979 dans la réalisation de films VHS “pour adultes”. 

La société MARC DORCEL est née. « Jolies Petites Garces », le tout premier film X produit et réalisé par Marc connaît un succès immédiat.

Entre système D et chauds succès, je vous raconte aujourd’hui, l’histoire hors-norme d’un homme destiné à faire de l’ajustage mécanique, qui de novice du X  s’est converti en pape français du porno: Marc Dorcel. Dans ce 1er épisode, Marc Dorcel se lance dans l’entrepreneuriat, des camions au porno.

Table des matières 

Marc Dorcel – La création 

Naissance d’un pornographe

Le décollage

Épilogue –  L’arrivée de Grégory Dorcel, l’héritier

Marc Dorcel : la réussite de l’entrepreneur du porno - Ep 1

Marc Dorcel – La création

Marc Dorcel de son vrai nom Marcel Herskovits voit le jour le 27 mars 1934 à Paris. Dès son plus jeune âge, Marc s’imagine dessinateur d’aquarelles et rêve d’entrer aux Arts Déco ou aux Beaux-Arts. Mais ses parents en décident autrement. À 17 ans, il est apprenti dans l’ajustage mécanique puis est embauché comme designer industriel dans une société de machines à coudre. 

Marc touche à tout mais s’ennuie. Ce dont il est sûr : il veut gagner de l’argent et être son propre patron.

En 1965, à 33 ans, il saute le pas. Grâce au soutien financier de ses parents, il monte son entreprise de transport spécialisée dans les travaux publics. 

Le comptable

“Monsieur Hers.. Herskovits” 

Marc

“Un souci comptable cher ami?” 

Le comptable

“Non, monsieur mais j’ai eu une idée. Le nom de votre entreprise, pourquoi ne pas l’appeler Dorcel ?  Plus facile à dire pour les clients !” 

Marcel décide alors que lui aussi s’appellera Dorcel, comme ses camions ! Il ne s’arrête pas là et transforme Marcel en Marc.  

Marc Dorcel est né mais son entreprise se meurt. L’absence de garage en propre et le coût exorbitant de réparations sur les camions mènent rapidement les transports Dorcel à la faillite et obligent Marc à déposer le bilan. 

Sans le sou et confronté aux échecs, Marc va pourtant bientôt voir la vie en rose.

Serveuse

“Et voilà vos cafés, Messieurs” 

Michel

“200 francs, les deux chèques, OK…”

Marc

“Michel, c’est quoi tout ça? Tu reçois des biftons par la poste toi maintenant?” 

Michel

“Haha non non … Je vends des livres par correspondance.” 

Marc

“Ah ouais? Et ça fonctionne ? Mais c’est quoi les livres ?” 

Michel

“Crois-moi, c’est un bon filon. Faut juste bien choisir les titres..”

Les yeux rivés sur les sommes que touche son ami, Marc décide lui aussi de se lancer dans la vente par correspondance. En 1968, associé avec deux amis, il crée Select Diffusion. 

Il débusque des livres à l’eau de rose sur les quais de Seine  puis à la demande de ses clients, il se diversifie dans une littérature plus érotique et sulfureuse. Il trouve des pépites chez Régine Deforge “la papesse de l’érotisme” et auprès de Jean-Jacques Pauvert, le premier éditeur à oser publier intégralement les écrits du Marquis de Sade. 

Il fait paraître des petites annonces dans quelques magazines pour se faire un peu de pub et commence à se faire un nom dans le réseau.

Marc Dorcel : la réussite de l’entrepreneur du porno - Ep 1

Naissance d’un pornographe

Marc

“Oui ?” 

Un Journaliste Suisse

“Bonjour monsieur Dorcel !  Je suis journaliste en Suisse et avec ma secrétaire nous avons écrit un ouvrage assez hot… enfin disons… d’un érotisme très fort. On aimerait… enfin si c’est possible hein…le publier en France !” 

Du pain béni pour Marc qui cherche à se forger une réputation dans la publication et l’édition d’ouvrages pornographiques. A cette époque, les lecteurs n’ont pas grand chose à se mettre sous la dent.  

Ursula, le livre du journaliste Suisse publié par Marc, qui narre les aventures d’une jeune suédoise libertine est un best-seller dès sa sortie: 20 000 copies vendues en moins de trois mois. Une prouesse en pleine période de censure.

La juge

“Monsieur Dorcel, en vertu de la loi pour outrage aux bonnes mœurs, Ursula sera dorénavant interdit à la diffusion, vente et publicité.” 

Régulièrement convoqué par la dix-septième chambre correctionnelle, Marc Dorcel jongle avec les interdits et la censure. 

Mais ça ne l’empêche pas de se lancer sur le marché des romans-photos importés en France puis retouchés au fusain afin de cacher tous poils pubiens et autres parties intimes. Puis, il réalise le premier roman-photo érotique français en couleur. Du très soft, au soft, il passe aux photos plus hard pour satisfaire sa clientèle.

Marc

“Ok coupez ! 
Bon c’est pas mal mais on y est pas encore…
Marylin ma belle, t’es mimi mais vas-y plus fort sinon on bandera pas.
Piotr t’es avec deux sœurs là, faut qu’on sente que tu prends ton pied ! On va la refaire…
Julia, chérie, t’es parfaite.
Allez en place, on y retourne, on reste dans le jus !”

En 1979, la société de production cinématographique Vidéo Marc Dorcel réalise et produit son premier film X “Jolie Petite Garce”. Tourné en deux jours, avec un budget d’à peine 20 000 francs, son photographe en tant que cadreur, Marc Dorcel n’est pas satisfait du résultat. La qualité est médiocre, l’image est verte et bleue mais… le film fait un carton. Près de 6000 cassettes vendues en quelques jours.

De la dorure des moulures, à la lingerie soyeuse des actrices, du château à la Rolls-Royce, Marc parfait ses films de fil en aiguille.

Sa marque de fabrique: le porno chic! Puis il laisse la réalisation à des pro dont Michel Ricaud qui réalisera pour lui de nombreux films.

Marc Dorcel : la réussite de l’entrepreneur du porno - Ep 1

Le décollage

La vidéo X est à son apogée. Interdits de diffusion dans les salles de cinéma, les films X sont relégués dans des salles spécialisées, glauques pour la plupart. Dans un tel contexte, rien de mieux que de pimenter son intimité directement depuis son canapé. 

Actrice

“Sir Remi, je vous en supplie…” 

Femme de Marc Dorcel

“Merde Marc ! Enfin, on avait dit pas à la maison …” 

Marc

“Mais non chérie, regarde c’est mon film “le Parfum de Mathilde”. Il est dispo sur Canal +!” 

Après plusieurs tentatives, l’équipe de Canal + parvient à convaincre Marc Dorcel de vendre ses films sur la chaîne cryptée pour leur Journal du Hard, le rendez-vous coquin du samedi soir.

Marc craint que la diffusion de ses films à la télé ne vienne affecter les ventes dans les vidéos-clubs pour qui la vente de cassettes représente 30% de chiffre d’affaires. 

Mais Canal + compte à l’époque pas loin de 5 millions d’abonnés dont de nombreux adeptes fiévreux de ses soirées du samedi soir. Les films Dorcel font le succès de l’émission. Marc glorieux est au septième ciel! 

Un collaborateur

“Un aigle?” 

Marc

“Pas mal mais trop américain.” 

Collaborateur

“Un flamand rose ?” 

Marc

“Trop Pink Floyd.” 

Collaborateur

“Un toucan ?” 

Marc 

“Ahah c’est parfait. Et mettez-lui du rose!” 

Marc insère un toucan coloré à l’œil espiègle qu’il insère au début de chacun de ses films. Un vrai coup de pub pour la marque. 

Puis en 1995,  l’entreprise signe le premier contrat d’exclusivité avec l’actrice Laure Sinclair, qui devient ambassadrice de la marque. C’est le début des « Dorcel Girls ». Françaises ou internationales, des actrices emblématiques du porno comme Katsuni, Mia Malkova tournent exclusivement pour les productions Dorcel. Un bon moyen pour Marc de garantir à ses spectateurs les meilleures performances…

Présentatrice

“Mesdames et Messieurs , le grand gagnant est… Le Parfum de Mathilde!!” 

La même année, “Le Parfum de Mathilde” remporte le prix du Meilleur Film Européen au festival Adult Video News de Las Vegas et devient la première superproduction européenne distribuée aux Etats-Unis. S’ensuit la commercialisation des CDroms puis du premier DVD classé X français multilingue. 

À la fin des années 90, le marché du DVD représente 70% du chiffre d’affaires de la société Dorcel.

Mais les premiers coups de fouet commencent à tomber. 

Fin des années 1990, le X se démocratise. Avec Internet, grand nombre de vidéos sont désormais accessibles et surtout gratuites. Les vidéoclubs peinent à survivre face au haut-débit et ferment leurs portes un à un. 

Marc Dorcel : la réussite de l’entrepreneur du porno - Ep 1

Épilogue –  L’arrivée de Grégory Dorcel, l’héritier

Gregory

“Ah papa je te dérange? 
J’ai plus douze ans, plus besoin de te cacher.
Je me disais, un abonnement la Redoute offert pour tout achat de notre film de Noël?” 

Marc

“Aaah bonne idée… Tiens ça tombe bien que tu sois là, rouges ou violets les froufrous pour les actrices?” 

Gregory

” Noir papa ! Il faut du noir !” 

En 1996, l’arrivée de Grégory, le fils unique de Marc, dans le groupe Dorcel vient redonner un second souffle à l’entreprise.  Alors qu’il n’a découvert la véritable activité de son père qu’à l’âge de douze ans et élevé loin de la culture porno, il rejoint Marc après son stage de fin d’études. Diplômé d’une école de commerce, ce passionné de marketing et d’audiovisuel a tout à faire face aux transformations du secteur du X. 

Si l’entreprise Dorcel prospère, il faut rapidement diversifier les activités du groupe surtout que les banques ne financent pas les entrepreneurs du porno.

Face à la gratuité, du tout numérique et du piratage, l’entreprise Dorcel doit s’adapter et vite.   

Mais ça c’est la suite au prochain épisode.

=> Marc Dorcel : un empire remis en question – Ep 2

Marc Dorcel : la réussite de l’entrepreneur du porno - Ep 1

Notes

https://podcasts.podinstall.com/figaret-paris-mouiller-la-chemise/201904050400-2-marc-dorcel-producteur-de-films.html

https://www.capital.fr/entreprises-marches/marc-dorcel-l-infatigable-papy-du-x-465010

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2019/10/13/les-dessous-pas-si-chics-du-label-x-marc-dorcel_6015299_4500055.html

https://www.liberation.fr/ecrans/2008/04/25/marc-et-gregory-dorcel-l-empire-decent_956334/

Marc Dorcel, le pape du porno !

https://www.liberation.fr/ecrans/2008/04/25/marc-et-gregory-dorcel-l-empire-decent_956334/

https://www.leparisien.fr/laparisienne/actualites/fete-des-35-ans-de-marc-dorcel-une-soiree-ou-tout-est-possible-11-10-2014-4203539.php

https://www.streetpress.com/sujet/1415009639-80-ans-marc-dorcel-passe-confesse

http://success-stories.fr/gregory-dorcel-le-fils-de-marc-qui-a-repris-les-reines-de-lempire-familial-du-porno/

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/porno-coup-de-chaud-pour-dorcel-et-jacquie-et-michel-auditionnes-au-senat

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dorcel

https://www.challenges.fr/entreprise/face-a-la-concurrence-marc-dorcel-se-diversifie_446324

Table des matières

Vous voulez avoir le prochain épisode en 1er et les coulisses ?