L’histoire de Doctolib, la plus belle startup française !

L’histoire de la plateforme Doctolib, la plus belle startup française à la conquête de la France… et de l’international.


Aujourd’hui je vais vous emmène sur les traces de la plus belle startup de l’écosystème français: Doctolib.

Depuis la pandémie, vous êtes peu à ne pas connaître Doctolib, et pour faire simple, Doctolib c’est la plateforme qui vous permet de prendre RDV avec votre médecin ou tout professionnel de santé… mais pas que.

Pour Doctolib, tout commence en 2011 avec Steve qui rejoint Stan et les autres.

Table des matières

Le projet et l’idée 

Doctolib: le décollage

2017 fait de Doctolib la plus belle startup santé.

Le projet et l’idée 

C’est Steve Abou Rjeily qui est le premier à imaginer Doctolib.

Pendant un échange universitaire en 2011 à Séoul, en Corée du Sud, il tombe malade. Il a besoin de trouver un médecin… mais quand on ne connaît pas le système de santé du pays, c’est compliqué.

Son colocataire coréen l’aide et lui propose même de trouver un médecin parlant français.

Il utilise alors une plateforme de mise en relation… une découverte pour Steve.

De là naît l’idée de Doctolib.

Puis en parallèle, il rencontre Stanislas Niox-Chateau, un ex HEC, qui vient de quitter le fonds d’investissement Otium et qui cherche un projet. Celui-ci a aussi identifié la santé comme le secteur qu’il veut attaquer.

Avec Jessy Bernal et Ivan Schneider, ils lancent alors Doctolib en novembre 2013.

La vision de Doctolib ?

Aider les médecins à optimiser leur temps avec un outil de prise de RDV simple.

Et surtout, ils co créent la plateforme. 

Ils lancent la plateforme avec l’aide d’une cinquantaine de praticiens (médecins, dentistes) qui sont leurs premiers utilisateurs et qui leur font des feedbacks pendant de longs mois.

Ils itèrent sur leur produit en permanence. Puis ils rencontrent près de 500 professionnels pour améliorer leurs quotidiens et simplifier leur organisation. 

Le modèle économique ? 

Tout est gratuit pour le patient. C’est le praticien qui paie un abonnement mensuel auquel s’ajoutent les tarifs des modules qui l’intéressent.

Mais Doctolib n’est pas la première startup sur le marché de la santé et de la prise de RDV. C’est même la ruée vers l’or en 2013-2014.

Une dizaine de concurrents s’affrontent sur ce créneau : rendezvousfacile, clicrdv, docmii, sansrdv, mondocteur, keldoc…

Grâce au carnet d’adresse de Stan, Doctolib lève 1 million d’euros dès février 2014. Antoine Freysz et Bertrand Jelensperger, les collègues d’Otium mettent au pot.

L’aventure est lancée.

L'histoire de Doctolib, la plus belle startup française !

Doctolib: le décollage

La solution Doctolib est alors déployée dans une première clinique en juin 2014 puis les commerciaux vont sur le terrain attaquer médecins et cliniques.

Steve et Stan sillonnent la France pendant 70 heures par semaine, soirs et week-end compris.

Chaque médecin est une victoire.

Leur stratégie de s’attaquer aux gros pôles de médecins paie avec plus de 15 cliniques et 1500 personnels soignants fin 2014.

La promesse pour les cliniques et les médecins ?

Faire baisser le “no show” (les gens qui prennent RDV et qui ne viennent pas). 

Et ça marche.

Une 2e levée de fonds s’enchaîne avec 4 millions d’euros levés en 2014.

Mais la bataille est rude face à la concurrence et notamment celle de mondocteur. Chaque médecin est gagné à la sueur du front.

Doctolib crée alors une des équipes commerciales les plus fortes de France et se livre à une véritable guerre avec les commerciaux de mondocteur, son concurrent le mieux positionné.

Ils lancent même un centre de formation commerciale et des pratiques très avancées.

Chaque matin, les commerciaux vont conquérir les médecins, cliniques et hôpitaux. 

Chaque matin, ils regardent ce que font leurs concurrents avec des bots. 

C’est une véritable guerre.

La bataille se gagne sur le terrain mais aussi dans le portefeuille.

Doctolib sont les champions de la levée de fonds.

Une 3e levée de fonds arrive en octobre 2015 pour 18 millions d’euros.

Cette levée de fonds fait de Doctolib la startup santé qui a levé le plus d’argent. 

Et cela se voit dans les résultats puisque 2016-2017, Doctolib représente plus de 60-70% du marché devant mondocteur.

Doctolib affiche en 2016 un CA de 40 millions d’euros (contre environ 10 millions pour mondocteur).

L'histoire de Doctolib, la plus belle startup française !

2017 fait de Doctolib la plus belle startup santé.

En mai 2017, l’AP-HP devient le 1er CHU à utiliser la solution de Doctolib avec 39 établissements.

Puis ce sont 2 levées de fonds massives qui enfoncent le clou: 26 millions en janvier 2017 et 35 millions en novembre 2017 soit 71 millions d’euros en 10 mois !

La machine commerciale Doctolib semble inarrêtable.

En juillet 2018, Doctolib rachète son principal concurrent, mondocteur.

La partie est gagnée en France.

Maintenant c’est l’international. L’Allemagne en 2016 puis l’Italie en 2021.

Avec la levée de fonds de 500 millions d’euros en mars 2022, qui valorise la startup à 5,8 milliards d’euros, Doctolib veut élargir sa gamme de services.

Dans le désordre: l’ordonnance dématérialisée, gestion administrative pour les médecins, aide à la prescription, outils spécifiques pour les hôpitaux…

Le petit français voit grand.

Doctolib n’est plus simplement un logiciel de prise de RDV mais un logiciel de santé qui couvre tous les besoins.

Doctolib veut s’imposer dans le monde et a les moyens de ses ambitions.

L'histoire de Doctolib, la plus belle startup française !

Notes

Steve Abou Rjeily, co-fondateur de Doctolib – Direction du développement économique, emploi & relations avec les entreprises de la ville de Courbevoie

Startups santé : Comment mondocteur a perdu la guerre face à Doctolib ? – Inspire Média

Comment Stanislas Niox-Chateau, bègue et champion de tennis a fondé Doctolib ? – Inspire Média

Doctolib — Wikipédia

Table des matières

Vous voulez avoir le prochain épisode en 1er et les coulisses ?