Huntool, grandir au rythme de ses clients

Voici l’histoire d’Huntool, l’ATS des cabinets de recrutement et des ESN. Une histoire construite avec ses clients !


L’idée de Huntool: aider les recruteurs à mieux recruter

En 2014, Pierre-Olivier Jouanny est un jeune ingénieur de 25 ans chez Theodo. Cet angevin vend des services IT pour cette belle startup.

C’est sa femme, qui lui met le pied à l’étrier du recrutement. Sa femme, chasseuse de tête qui l’initie à la recherche et à la chasse de candidats… Il décide alors de postuler au poste de recruteur en interne chez Theodo.

Il devient rapidement responsable du recrutement et chasse et cherche les candidats.

Il galère car Theodo est une boite qui recrute des développeurs sur des métiers pénuriques… et Pierre-Olivier n’a qu’une option: les débaucher de leurs boîtes.

Et alors qu’il chasse, il découvre qu’il n’existe pas d’outils vraiment dédiés pour faire de la chasse de candidats… La plupart des ATS (outils de gestion de candidature) qu’il utilise ne sont pas adaptés.

Après 3 ans de recrutement chez Theodo, Pierre-Olivier décide de se lancer dans la création de cet outil qui lui a tant fait défaut.

Il quitte Theodo et Paris pour s’installer à Nantes.

Le démarrage d’une nouvelle vie, le démarrage d’une nouvelle aventure: Huntool.

Les débuts difficiles de Huntool

Quand il débarque sur Nantes début 2017, Pierre-Olivier n’a qu’une idée en tête: tester son idée et se lancer dans la création de son outil.

Problème ? Il ne sait pas suffisamment bien coder et dégote alors un job de développeur junior.

Car Pierre-Olivier est ingénieur et code depuis qu’il a 12 ans… mais n’a jamais exercé ce métier. Et il veut apprendre ce métier !

Alors qu’il a commencé ce nouveau boulot il y a seulement quelques mois, il demande à son boss ce qu’il pense de son projet, celui-ci lui répond;

Mais tu attends quoi, Pierre-Olivier ???

Effectivement, Pierre-Olivier n’a ni enfants ni besoins financiers importants… Si il doit se lancer, c’est maintenant.

Huntool naît en mars 2017.

Il rentre chez lui et de sa cuisine, il code nuit et jour son 1er prototype. 

Mais pour être sûr de son projet, il appelle des cabinets de recrutement pour leur proposer son outil.

Des dizaines d’appels pour des dizaines de refus. Personne ne veut de son produit.

Il finit par intéresser 2 cabinets de recrutement nantais qui acceptent gentiment de tester.

En septembre 2017, il signe ses 2 premiers clients pour 15 euros par mois et par utilisateur…  une misère mais Pierre-Olivier sait que “faire payer” est déjà une victoire. Puis en octobre 2017, il est rejoint par Nicolas Schweisguth, un ami rencontré chez Theodo.

Nicolas s’occupe du commerce et du marketing, Pierre-Olivier du produit et du dev.

Alors quand ses premiers clients lui demandent d’augmenter ses prix, il finit par accepter. Oui, vous avez bien lu, ce sont les clients qui lui demandent de payer plus cher car “des tarifs aussi bas dévalorisent le produit”.

Commence alors un long chemin de croix pour aller chercher les clients. Tout le travail de démarchage est fait à la main, le marché des cabinets de recrutement est un petit marché où tout le monde se connaît. Il faut faire de la qualité.

De 1000 euros de CA en 2017, Huntool passe en 2018 à 25 000 euros.

Mais la croissance est faite clients par clients. 

À 45 euros par utilisateur, le chiffre grandit doucement avec un taux de désabonnement très bas, chaque client gagné fait grossir ce chiffre.

Mais c’est dur.

Nicolas arrivé 1 an plus tôt décide de partir, ce n’est pas exactement ce qu’il voulait faire.

Début 2019 Pierre-Olivier est à nouveau seul et il doit tout reprendre lui-même.

Le décollage de Huntool, 2019

Pierre-Olivier revient donc aux manettes et début 2019, embauche un développeur junior en stage, Axel Charon.

Un véritable tournant pour Huntool, le 1er salarié.

Pierre-Olivier investit aussi à fond le référencement naturel et écrit des articles tout en attaquant ses cibles sur LinkedIn.

Il ne lâche rien. Mais il est seul à le faire… et le CA continue de progresser très doucement.

Puis arrive septembre 2019 et pour la première fois depuis 2 ans, les prospects commencent à arriver. Le bouche à oreille fonctionne à plein. L’outil plait.

Huntool, c’est alors 6000 euros de revenus mensuels fin 2019.

Pierre-Olivier se verse son tout premier salaire. 

En mars 2020, Huntool fait son meilleur résultat, 7 000 euros de revenus récurrents pour 100 000 euros de chiffres d’affaires. Après 3 ans de boulot, Huntool est devenu enfin rentable… et c’est le moment où la pandémie arrête tous les recrutements.

Et l’arrêt est brutal même si Huntool perd peu de clients.

Que faire ? Transformer leur outil de chasse en outil de suivi des clients ? Se lancer dans autre chose ?

Pierre-Olivier se décide à tout miser sur l’outil et coupe tous les coûts… 6 mois difficiles mais 6 mois de boulot pour encore améliorer leur outil.

Ils refont même leur logo et leur site. 

En septembre 2020, les clients reviennent.

En 13 mois, ils passent de 12 000 euros de revenus mensuels à 23 000 euros de revenus en 2022.

La boite est sauvée et désormais se développe… sans investisseur.

Pierre-Olivier est allé voir en 2018 de nombreux investisseurs qui lui ont tous dit:

Désolé, vos projections de revenus sont trop modestes ! Nous, on attend des revenus multipliés par 3 et vous ne proposez qu’un plan de croissance progressif !

Huntool est désormais une société rentable avec 3 personnes et compte tout miser sur le produit. 

Son marketing, c’est le produit. 

Pierre-Olivier veut faire de Huntool le produit le plus sympa et facile d’utilisation pour les recruteurs qui galèrent à recruter, ceux qui bossent sur les profils pénuriques !

Huntool, une culture à contre-courant pour une croissance maîtrisée

Au-delà du produit, Huntool, c’est aussi une culture à contre-courant de ce qui se fait ailleurs.

Pas de pression sur les chiffres, pas d’obligation.

Ils aiment le beau, prendre le temps et l’esthétique. 

Ils font moins mais mieux.

Moins de fonctionnalités mais de meilleures fonctionnalités, moins d’investisseurs pour une autonomie dans les décisions, moins de pression commerciale pour passer plus de temps avec le client. 

Pierre-Olivier veut aussi montrer qu’on peut être une entreprise SAAS sans devoir lever des fonds… et avoir une croissance continue et progressive.

C’est ce que fait Huntool depuis 5 ans.

Croître doucement mais sûrement.

Sans aide mais grâce à ses clients.

Et ça, c’est une autre histoire.

Notes

L’histoire de Huntool

=> https://www.huntool.in/histoire-ats-huntool#:~:text=Notre%20histoire&text=En%202017%2C%20Pierre%2DOlivier%20et,de%20recrutements%20et%20recruteurs%20freelance.

Le profil LinkedIn de Pierre-Olivier Jouanny

=> https://www.linkedin.com/in/pierre-olivier-jouanny-5ab17a20/

Le profil LinkedIn d’Axel Charon

=> https://www.linkedin.com/in/axel-charon/

Table des matières

Vous voulez avoir le prochain épisode en 1er et les coulisses ?