Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru – Agricool: La création d’une entreprise de fêlés – Ep 1

Agricool est le projet fou de 2 fils d’agriculteurs, Gonzague Gru et Guillaume Fourdinier. Faire pousser des fraises en ville dans des containers.


15 Octobre 2015. Il est 16h.

Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru sont nerveux dans leur 206 sur l’autoroute A1.

Ils regardent par la fenêtre leur camion Agricool quelques mètres devant.

Pour le moment tout va bien.

Puis, alors qu’ils rentrent dans Paris, le camion doit freiner brusquement… et ils finissent par le suivre à Bercy Village, dans le 12e arrondissement.

Le camion pénètre alors dans les rues droites et modernes du quartier de Bercy et s’installe à côté du jardin.

Guillaume et Gonzague arrivent en courant pour aider à l’installation.

Manutentionnaire

“Allez, mettez les sangles…. c’est bon ? Go”

Guillaume

“C’est ici que vous devez mettre le container”

Après quelques minutes, le container Agricool est posé sur des billes de bois à l’entrée du jardin.

Guillaume regarde Gonzague en souriant.

“On l’a fait, Gonzague, on l’a fait…”

Oui ils l’ont fait.

3600 fraisiers sont installés dans ce container. Des fraisiers sanglés au mur du container pour éviter de tomber. 

Un projet commencé dans les jardins de ses parents et devenu une réalité à Paris.

Faire pousser des fraises dans un container et le tout à un prix juste en pleine ville.

Aujourd’hui, je vous emmène sur les traces d’une aventure hors du commun, celle d’Agricool et de ses 2 fondateurs, Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru. Faire pousser des fraises dans un container, c’est leur projet. Dans ce 1er épisode, les 2 fils d’agriculteurs se lancent dans ce projet fou.

Table des matières

La rencontre et les premiers tests

Le container de fraises et The Family

Agricool, le décollage

Épilogue: les premières fraises vendues

Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru - Agricool: La création d’une entreprise de fêlés - Ep 1

La rencontre et les premiers tests

En 2014, Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru viennent de sortir de leur école de commerce et après quelques expériences pros, ils se lancent comme commerciaux pour … Pharmagest interactiv, une société de logicielle pour les pharmacies. Guillaume est à Rouen et Gonzague à Lille.

Les 2 jeunes sympathisent et finissent par devenir amis courant 2014.

Guillaume, fils et petit-fils d’agriculteurs, continue de rêver d’un projet dans l’agriculture… un projet pour produire des légumes avec du goût pour les citadins.

Alors un jour d’août 2014, il en parle lors d’une soirée d’entreprise dans une boite de nuit bruxelloise à Gonzague

Guillaume 

“Alors, Gonzague, il faut que je te parle de mon projet d’agriculture urbaine…”

Gonzague 

“De quoi tu me parles ???”

Guillaume 

“Oui, je rêve de lancer une technique/un concept pour fabriquer des fruits et des légumes en ville, le tout avec peu de ressources”

Gonzague 

“C’est possible, ça ??”

Guillaume 

“Oui… ça s’appelle l’Indoor farming… et je rêve de me lancer. Imagine si on arrivait à avoir une fraise avec un vrai goût de fraise”

Gonzague 

“OK… je comprends pas tout mais tu sais que le sujet de l’agriculture me touche…bon en attendant, tu as vu le chiffre de Baptiste sur la région sud ?” 

Guillaume continue d’écrire sur son projet, les soirs et WE.

Puis un jour, en décembre 2014, Guillaume se pète l’épaule au ski.. et doit s’arrêter pendant 3 semaines… et il s’investit alors encore plus dans son projet de production de fruits et légumes en agriculture verticale.

Ce jour de fin décembre 2014, il appelle Gonzague pour aller plus loin

Guillaume 

“Salut Gonz ! Tu vas bien ?”

Gonzague

“Oui et toi ? Et ton épaule, ça se remet ?”

Guillaume

“Ça va… c’est encore super douloureux la nuit… bon je voulais te reparler du projet d’agriculture urbaine… je me fais chier dans mon job et cet arrêt de 3 semaines m’a convaincu… il faut se lancer”

Gonzague 

“Moi aussi, j’y ai réfléchi… et j’en ai même parlé avec mes 2 parents agriculteurs et ils trouvent l’idée intéressante… et puis, j’en ai marre de faire le commercial pour un logiciel”

Guillaume 

“Quoi ? Tu serais intéressé ?”

Gonzague 

“Oui carrément… J’ai grandi dans une ferme, j’ai l’appétence technique et je suis bricoleur… je suis sûr qu’on peut faire des choses ensemble !” 

Début 2015, Guillaume et Gonzague quittent leur job… mais avec une sécurité puisqu’ils touchent le chômage.

Pour se familiariser avec leur projet, ils vont le tester à petite échelle. Ils choisissent les fraises, le fruit de leur enfance.

Ils écrivent même leur projet sur une feuille de papier avec 2 questions essentielles:

“Comment ces fruits peuvent-ils être aussi pauvres en saveur comparativement à ceux provenant du jardin de leurs parents ? 

Et comment les citadins qui représentent 80 % de la population française pourraient accéder à des fruits au bon goût sans produits chimiques ou que ces derniers aient parcouru des milliers de kilomètres entre la serre et l’assiette ?”

Ils commencent par installer leurs premières fraises dans le seul espace disponible: la salle de jeu des enfants de l’oncle de Gonzague à Lille.

Les 2 hommes installent une bâche dans la pièce puis créent une tour fermée avec 10 pieds de fraise, un petit circuit d’eau et une LED devant. 

Ils veulent des fraises avec du goût.

Quelques semaines plus tard, les premières fraises sortent, Guillaume est le premier à goûter:

“Ces fraises sont incroyables”

Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru - Agricool: La création d’une entreprise de fêlés - Ep 1

Le container de fraises et The Family

“C’est fêlé”. 

C’est la phrase que sort Gonzague à ses parents lorsqu’il va les voir en mai 2015 pour leur expliquer son projet.

Gonzague

“Oui, papa, je sais que ce projet est fou… mais imaginez on a réussi à faire pousser des fraises dans une salle de jeu avec une LED et un petit système d’irrigation… alors si on peut faire la même chose dans un container, on pourra montrer que le projet est viable. 

C’est pour ça que j’ai besoin de votre jardin…et de votre conteneur. On pourrait faire nos expériences dedans…”

Les 2 parents de Gonzague finissent par accepter.

Après leur 1er prototype dans la salle de jeux, Gonzague et Guillaume ont fait quelques dégâts mais ont validé leur projet : les fraises sont délicieuses.

Et lors d’un WE, lorsqu’ils découvrent ce container dans la cour de la ferme des parents de Gonzague, ils ont le déclic. 

Ils peuvent y tester la culture verticale et recréer un environnement sain et sans pesticides. 

Ils reproduisent leur culture de fraise avec LED et système d’irrigation et réussissent encore à produire des fraises avec du goût. 

Ils rachètent alors un vrai container d’occasion à Dunkerque qu’ils aménagent. Jours et nuits, les 2 agriculteurs en herbe testent, affinent leur système. La lumière, les conditions intérieures, la production au mètre carré…

Ils squattent aussi le Bricoman de Saint-Quentin… toutes leurs économies y passent. 

Le père de Guillaume leur prête alors 20 000 euros… 

Le nouveau container est appelé le “cooltainer” et produit des fraises de qualité même si la productivité n’est pas encore au RDV.

Ils ne sont alors que 2… mais c’est une rencontre début 2015 qui va tout changer.

Ils intègrent The Family début 2015 en même temps qu’ils testent leur premières fraises. Fraises qu’ils font goûter à Alice Zagury, la CEO de l’incubateur.

Alice

“Ces fraises, elles ont un goût exceptionnel…”

The Family qui les aide à trouver un nouveau nom pour leur boite qui initialement s’appelait Localocal et devient Agricool.

Oussama Ammar, un des fondateurs de The Family, parle d’Agricool pendant toutes ses conférences et pousse le projet partout.

Ils les poussent, les challengent… et leur démontrent que leur modèle est scalable. 

Puis quand ils cherchent à installer leur 1er Cooltainer sur Paris, c’est l’adjointe à la mairie qui leur accorde le droit de l’installer à Bercy.

Manutentionnaire

“Allez, mettez les sangles…. c’est bon ? Go”

Guillaume

“C’est ici que vous devez mettre le container”

Après quelques minutes, le container Agricool est posé sur des billes de bois à l’entrée du jardin.

Guillaume regarde Gonzague en souriant.

“On l’a fait, Gonzague, on l’a fait…”

Agricool est officiellement créé en octobre 2015. 

L’installation de leur Cooltainer à Bercy est un immense succès médiatique… les articles se multiplient sur Agricool et avec l’aide de The Family, ils lèvent une enveloppe de 500 000 euros en novembre.

Gonzague et Guillaume sont aux anges… l’aventure Agricool décolle vraiment.

Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru - Agricool: La création d’une entreprise de fêlés - Ep 1

Agricool, le décollage

Tout s’enchaîne pour les 2 agriculteurs.

Entre les médias et le soutien de The Family, la promesse d’Agricool plait et convainc les investisseurs.

Après un 1er montant de 500 000 euros, Agricool lève 3,5 millions d’euros à l’été 2016 puis 8 millions en 2017. Un total de 12 millions !

Guillaume est alors à quasi plein temps sur les levées de fonds.

Il embarque des fonds prestigieux de la place comme Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel dirigé par Jean de La Rochebrochard ou celui de Daphni avec Pierre-Eric Leibovici.

« Quand vous expliquez à un investisseur que vous avez créé une boîte dans l’agriculture et que vous avez besoin de 3 millions pour faire un an de R&D, cela n’est pas évident. 95% des investisseurs ne s’y risquent pas car c’est très capitalistique, et très risqué. Sauf quelques-uns qui ont un petit grain de folie.”

Les besoins sont énormes pour la startup.

De la R&D effectivement mais surtout trouver les premiers salariés… des personnes dont c’est le métier, des agronomes.

En janvier 2016, ils recrutent donc Guillaume Beaudoin, un ingénieur en agriculture… c’est lui qui lance tous les tests.

Mais ils n’ont pas de locaux et occupent alors les caves de The Family, leur incubateur. 

Ce 1er laboratoire, le Cavelab est fait avec des tentes.. mais les conditions sont trop difficiles pour l’agronome qui jette l’éponge après plusieurs mois de tests… Même le chat de The Family vient faire pipi sur les plans de fraise.

Heureusement, la levée de fonds de 2016 leur permet cette fois de prendre des locaux à eux.

Ils s’installent en avril 2016 dans un vaste espace de 300 m2 dans le 20e à Paris… seul problème, l’étage du dessus est occupé par la police.

Ils surnomment leur nouveau local, le Copelab, ce qui n’est pas sans leur poser quelques soucis avec leurs voisins policiers du dessus:

Policier

“Ça fait plusieurs semaines que je vous voie vous balader avec des leds, des tentes et des plants… vous faites quoi exactement  ?”

Guillaume

“Non ne vous inquiétez pas… on cultive des fraises en intérieur et on fait des tests”

Policier

“Ahhh… avec les collègues, on croyait que vous cultiviez du cannabis”

Mais encore une fois, le lieu n’est plus suffisant, l’équipe passe à plus de 10 personnes et les tests avancent vite.

lls tombent sur un entrepôt de 1500 m2 à la Courneuve… 

Sans montrer ni bilan ni chiffre, ils obtiennent un contrat de location mais le directeur du parc industriel leur répond:

“Bon, clairement si on voulait sécuriser le parc on mettrait une boîte du CAC40, pas vous. Mais c’est tellement mauvais les fraises aujourd’hui, allons-y.”

Ils sont désormais prêts pour lancer la construction des containers de production de fraises.

Ils installent leur premier container à Asnières…

Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru - Agricool: La création d’une entreprise de fêlés - Ep 1

Épilogue: les premières fraises vendues

21 Octobre 2017, Asnières, place de l’hôtel de ville

Un étrange triporteur est installé au milieu de la place. Devant 2 vendeurs à casquette hèlent les passants.

Vendeur Agricool 

“Venez goûter nos fraises !!! Venez !!!”

Un attroupement se fait autour du triporteur. Une femme saisit une fraise puis la met dans sa bouche.

“C’est incroyable ! Des fraises en octobre et en plus produites à Asnières !

C’est combien ?”

Vendeur

“C’est 4 euros la barquette de fraises !”

Femme

“Donnez-moi en 2 ! Merci !”

Le cooltainer installé à Asnières produit ses premières fraises… et les retours sont excellents.

Agricool peut donc se lancer dans une production de fraises plus intensive, plus scalable… même si le modèle économique est encore incertain.

Et ça, c’est une autre histoire à écouter au prochain épisode.

Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru - Agricool: La création d’une entreprise de fêlés - Ep 1

Notes

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/11/agricool-la-start-up-qui-fait-pousser-des-fraises-et-des-salades-dans-des-containers_6029137_3234.html

https://www.usinenouvelle.com/article/avec-ses-fermes-conteneurs-agricool-propose-une-production-ecologique-et-locale-en-ville.N928834

https://www.reussir.fr/lesmarches/agricool-rejoint-vif-systems-et-devoile-les-raisons-de-son-echec

https://www.terre-net.fr/agriculture-biologique/article/208579/en-redressement-judiciaire-la-start-up-agricool-cedee-pour-50-000-euros

https://lemag.seinesaintdenis.fr/Guillaume-Fourdinier-et-Gonzague-Gru-Agricoolture-a-La-Courneuve

https://www.lesechos.fr/start-up/impact/la-ferme-urbaine-agricool-placee-en-redressement-judiciaire-1395891

https://medium.com/welcome-to-agricool/cest-f%C3%AAl%C3%A9-9649f2697534

https://medium.com/welcome-to-agricool/chapitre-3-industrialiser-le-cooltainer-cd2fd2ba9e53

https://medium.com/welcome-to-agricool/chapitre-4-voir-plus-grand-et-plus-loin-6666ab473ffe

https://medium.com/welcome-to-agricool/chapitre-5-trouver-les-investisseurs-qui-partagent-la-m%C3%AAme-vision-85ed3d1bc3bc

https://medium.com/welcome-to-agricool/chapitre-6-derniers-r%C3%A9glages-avant-mise-%C3%A0-feu-c980a7decdf6

https://medium.com/welcome-to-agricool/nos-fraises-chez-monoprix-8b92eeb8c8e9

https://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/a-la-courneuve-des-fruits-et-des-legumes-poussent-dans-ces-containers-13-02-2020-8259123.php

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/agricool-fait-pousser-des-fraises-dans-des-containers-a-la-courneuve-1581463808

https://www.linkedin.com/pulse/gonzague-dessine-moi-un-avion-guillaume-fourdinier/?trackingId=VHWxYs2%2FyeW2Qdet%2FsenuQ%3D%3D

Podcasts

https://podcasts.apple.com/fr/podcast/episode-33-gonzague-gru-co-fondateur-de-agricool/id1298074014?i=1000424428928

https://podcast.ausha.co/fliplepodcast/36-guillaume-fourdinier-fondateur-d-agricool-accelerer-l-acces-a-l-alimentation-locale-via-l-indoor-farming

https://www.carenews.com/carenews-pro/news/guillaume-fourdinier-agricool-le-local-doit-passer-de-la-niche-a-la-norme-il-ne

https://zencastr.com/z/U83ccQMu

https://fr.wikipedia.org/wiki/Agricool

Table des matières

Vous voulez avoir le prochain épisode en 1er et les coulisses ?